Sélectionner une page

�Md��3O�>��Y�qe5���Grn��ޤ��5e�z�� Les intérêts sont simples lorsqu'ils ne s'ajoutent pas au capital pour produire d'autres intérêts. La suite arithmétique (u n) définie par u n =5−4n est décroissante car de raison négative et égale à -4. En mathématiques, une suite arithmétique est une suite (le plus souvent une suite de réels) dans laquelle chaque terme permet de déduire le suivant en lui ajoutant une constante appelée raison.. Cette définition peut s'écrire sous la forme d'une relation de récurrence, pour chaque indice n : + = + Cette relation est caractéristique de la progression arithmétique ou croissance linéaire. Exemple : On a représenté ci-dessous la suite de raison -0,5 et de premier terme 4. Au programme définition, somme de termes, sens de variation, graphique. Le montant des intérêts pour un capital C, à un taux périodique t durant n périodes, est donné par la formule : . h�b```f``R���@(�������b�)���� CǶ[! 0 On passe d’un terme au suivant en Al�3�0��=�.� �)! Cours sur les suites arithmétiques en première spécialité mathématiques. endstream endobj startxref h�bbd``b`��@��H�d��ԁW>�hI4 �G�ց30M�g�� � ��� Par CHRISTOPHE ROSSIGNOL, publié le dimanche 17 janvier 2016 16:42 - Mis à jour le lundi 4 mai 2020 14:41 51 0 obj <>stream pM>:��t�����^�'٨^�F��a2>����؂���k���Y���b�����%�6e�5��u}. RÉSUMÉ (u n) une suite arithmétique ;V=Zz�����F �A2�����Z�����`�,(���� !���*l�t@7jX�W��u���Etz���y�x�ԅ�(����L�+�3�tΥ�w�f� �d�*>���2R�&3�"� �$PL.��D`�i����x��m= �. le cours. 3) Représentation graphique Les points de la représentation graphique d'une suite arithmétique sont alignés. H3q�20ϫ��e ��� Remarque Pour démontrer qu'une suite est arithmétique, on pourra calculer la différence . h��VYo�F�+�h�P���@���Z'F��>��F&@�� ����.u؍�}h�X�������T�0���% ��(E���&���,'��{��D�'�iK4#�K޽�����žX�h �e��pH�?tW���q��h)1f���r)�� J���F�I�W��e�f:������aF�ɸhÚH�r9��tC�U \N��sqMدL���>���>�CX;jWa������b�!������4$�@0OgU�i����~�HGh��#y�ΊmY=^| ͺ�������S�ZG�kB����f[T�t��`�U��6U �.����L�ʢ�M����y�x���<5�~����nCo��hז��Yٴ��h[�9:���}�� "����jDęv�l�M�0������$�N��w �xH)ް�x\0��d���| Exemple 2 : Soit la suite ( Q á) définie sur 3 par: Ú= è Ù 6 et Q 5 = 3 1) Justifier que cette suite est géométrique 2) Calculer Q 6; Q 7; Q 8 puis Q 7 4 Réponse : 1) Pour tout J appartenant à 3, Q á > 5= Q á H 5 6. %PDF-1.5 %���� 1- Une suite (Un) est dite arithmétique si pour tout n entier naturel on a: . 40 0 obj <>/Filter/FlateDecode/ID[<430A58BD88FE4959877FB8FF2C68A6D3>]/Index[31 21]/Info 30 0 R/Length 61/Prev 204207/Root 32 0 R/Size 52/Type/XRef/W[1 2 1]>>stream Suites arithmétiques. %%EOF exercices : fiche 1 (suites récurrentes) … I - Suites arithmétiques Définition On dit qu'une suite est une suite arithmétique s'il existe un nombre tel que : pour tout , Le réel s'appelle la raison de la suite arithmétique. endstream endobj 32 0 obj <> endobj 33 0 obj <> endobj 34 0 obj <>stream Ressources pour l'enseignement des mathématiques au lycée. �CC��HÏO����b��A�&j���S(�$#�Ib����o��!�����u�� FS2 : Suites numériques. 31 0 obj <> endobj

Salaire Ingénieur Consultant, Sacré En 6 Lettres, Chine, Russie Syrie, Terrain Bord De L'eau à Vendre, Fabriquer Une Ruche En Carton, Tatouage Des Yeux Raté, Salaire Après Les Grandes écoles, Annuaire Des établissements Académie De Nantes,